Quel luminaire choisir pour sa cuisine ?

luminaire cuisine

La luminosité est importante dans toutes les pièces de la maison, mais peut-être tout particulièrement dans la cuisine, qui est la pièce à vivre par excellence et celle où l’on passe beaucoup de temps à concocter de bons repas. Pourtant lors des soirs d’hiver, la cuisine se fait sombre, et toutes les cuisines ne sont pas dotées de grandes fenêtres. Travailler le luminaire de la pièce est donc essentiel.
Pour éclairer l’ensemble de la cuisine, il faut d’abord choisir un plafonnier, un lustre ou une ligne de suspensions, à placer au-dessus du coin repas ou du principal plan de travail. De nombreux styles existent, pour intégrer sans problème le plafonnier dans la déco de la pièce, qu’elle soit campagnarde, city chic ou ambiance bistrot… Idéalement, un luminaire à hauteur réglable permettra d’adapter la luminosité selon vos désirs. La dose adéquate d’éclairage principal est d’environ 3000 degrés kelvins, avec des ampoules à la lumière blanche et chaude.

Pour éclairer des éléments précis, tels que les zones d’activité (plan de cuisson, évier), ou des étagères, des spots (éventuellement à pincer sur les étagères), des appliques, des bandeaux lumineux ou des réglettes LED sont une bonne solution. Ils peuvent être utiles aussi pour créer une ambiance plus intimiste dans toute la pièce, après avoir éteint le plafonnier. Ce type de lampe requiert un éclairage blanc et froid, pour un éclairage d’environ 4000 degrés kelvins.

Pour éclairer au mieux la cuisine, et varier les ambiances, il est indispensable d’utiliser plusieurs types de luminaires. Il ne faut cependant pas trop éclairer : une luminosité éblouissante fatiguera la vue et gâchera l’ambiance. Enfin, mieux vaut éviter les lampes en papier ou recouvertes de tissu, qui supporterai mal les inévitables dépôts de graisse.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *