Comment réparer un robinet qui goutte ?

plombier antony

Un robinet qui goutte devient très vite enquiquinant au quotidien. Son petit bruit continuel est énervant. Sans parler de la facture d’eau qui se trouve rapidement alourdie. Le mieux est de réparer le robinet fautif. Ainsi, plus de bruit, et plus de gaspillage d’eau courante.

 Un robinet qui goutte, qu’est-ce que cela signifie ?

Les robinets traditionnels comportent un joint à compression. Quand le robinet se ferme ou s’ouvre, une tige filetée descend ou monte. Cette tige se termine par un joint. Lorsque la tige filetée remonte, le joint se désolidarise de son siège et l’eau s’écoule. L’inverse se produit lorsque le robinet est fermé: le joint empêche le filet d’eau de couler.

Les robinets modernes fonctionnent quant à eux avec un système de doubles disques en céramique. Le disque supérieur tourne sur le disque inférieur, qui lui est fixe, afin de régler la température et le débit de l’eau. Les disques sont insérés dans une cartouche, orientée à droite pour obtenir l’eau froide, et à gauche pour avoir de l’eau chaude. Les disques eux-aussi peuvent s’user et s’entartrer, et finir par ne plus remplir leur office.

S’ils sont endommagés, il faudra remplacer toute la cartouche.
Un robinet qui goutte signifie généralement que son joint, ou ses disques, sont endommagés. Il faut les changer. Que votre robinet qui goutte soit de type traditionnel, ou qu’il s’agisse d’un mitigeur moderne, vous ne pouvez rester au quotidien avec ce petit souci énervant. Heureusement, quelques gestes simples et un peu de matériel vous permettront de résoudre rapidement le problème.

Quels outils prévoir ?

Pour réparer un robinet qui goutte, il vous faut un couteau, un tournevis, une pince multiprise et un chiffon. Il faut parfois aussi une lime.

Réparer facilement un robinet qui goutte

Avant toute chose, il faut bien sûr couper l’arrivée d’eau. Pour ce faire, il faut soit fermer la vanne d’alimentation d’eau à côté du compteur, soit fermer le robinet d’arrêt placé sous le lavabo. Il faut ensuite ouvrir le robinet pour évacuer le restant d’eau. N’oubliez pas de mettre en place le bouchon au fond de la vasque de l’évier ou de la baignoire, pour éviter de perdre dans le conduit des petites pièces. Elles pourraient éventuellement tomber au démontage du robinet.

Puis, le moment est venu d’enlever le mécanisme du robinet. La plupart du temps, les vis sont placées sous les capuchons bleus et rouges. Il faut retirer ces capuchons, avec un couteau à lame fine, pour pouvoir ensuite dévisser les vis. S’ils résistent, utilisez une pince multiprise, sur un chiffon pour ne pas risquer d’endommager les capots de robinets.

Quand les capuchons sont ôtés, vous utiliserez à nouveau une pince multiprise, pour retirer le mécanisme interne du robinet. Dans les robinets classiques, le joint est généralement en caoutchouc noir, et se trouve au bout de la tige filetée. Si le joint reste au fond et ne sort pas avec le mécanisme, c’est vraiment la preuve qu’il est trop usé et qu’il faut changer cette rondelle en caoutchouc. Il faut alors l’atteindre, et le retirer, avec un tournevis.

De la même façon, si les disques d’un robinet mitigeur sont endommagés, il faudra les changer pour des neufs. Mais dans ce cas, il sera nécessaire de remplacer l’ensemble de la cartouche, non pas seulement les disques en céramique.

Avant ces remontages, il faut laisser les éléments du robinet à détartrer dans du vinaigre blanc pendant une bonne heure. Le mieux est d’emporter avec soi joint ou cartouche usés au magasin de bricolage, pour être certain de remonter les mêmes pièces dans les robinets. Par rapport aux pièces anciennes, les diamètres des joints doivent être exactement les mêmes, et les cartouches de disques en céramique doivent être identiques.

Il faut ensuite remonter le mécanisme du robinet, en emboitant les divers éléments, assortis d’un joint neuf ou d’une cartouche neuve, dans le sens inverse du précédent démontage. Puis, il ne reste plus qu’à rebrancher l’eau courante. Normalement, ça ne goutte plus !

Une réserve cependant : dans le cas du remplacement d’un joint pour un robinet classique, il se peut que même avec un joint neuf, le robinet continue de goutter. C’est donc qu’il faut procéder à une étape supplémentaire de bricolage, pour que le corps du robinet ne laisse plus filtrer l’eau quand le joint est en place. Cette opération supplémentaire consiste à limer le siège du joint en introduisant un rodoir dans le corps du robinet. Quelques coups de lime circulaire devraient suffire. Après, il faut bien sûr remonter le mécanisme, et ouvrir l’eau à nouveau, comme précédemment.

Pour finir, et notamment dans ces cas de réparations plus difficiles, gardez à l’esprit qu’il se peut que votre robinet ai fait son temps. Il vous reste alors à envisager des réparations plus importantes, mais qui se révéleront sans doute plus économiques. Vous pouvez en effet remplacer votre vieux robinet qui goutte par un robinet moderne et disposant d’un système d’économie d’eau, par exemple un robinet limitant le débit, ou un robinet assorti d’un réducteur de pression. Ces installations devront être effectuées par des professionnels, mais à terme votre porte-monnaie s’y retrouvera.

Si vous n’êtes pas sûr de disposer du temps et des pièces nécessaires à mettre fin au goutte à goutte continuel de votre robinet, il vaut mieux avoir recours à un plombier professionnel. Si vous habitez dans la région parisienne, voici une bonne adresse de plombier à Antony.

C’est son métier, et vous serez sûr d’obtenir un travail parfait, notamment dans le cas d’un robinet mitigeur à disques en céramiques, qui est plus complexe à réparer. Faire en sorte qu’un robinet ne goutte plus est une petite réparation, qui ne prendra pas plus d’une demi-heure pour un professionnel. En plus, vous avez sans doute dans la maison d’autres petits bricolages de plomberie à faire effectuer : ce sera le moment d’un bon tour d’horizon de votre installation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *