Mes conseils pour que votre banque accepte votre demande de crédit immobilier

argent-banque

Monter un projet immobilier nécessite beaucoup d’investissements autant sur le plan organisationnel que sur le plan financier, y intégrant une vision de défiscalisation pour certains investisseurs. Les banques restent ainsi très prudentes par rapport au prêt qu’elle accorde par rapport à ce type de projet, notamment si le dossier ou si le projet est relativement dangereux en terme de rentabilité ou d’emplacement. Vous trouverez ici toute une série de conseils pour mettre toutes vos chances de votre côté pour obtenir un crédit. Suivez notre conseil crédit immobilier !

 Règle première : remettre un dossier complet de demande de crédit

  •  Remettre un dossier complet à sa banque : c’est la règle première pour tout emprunteur. Il ne devrait avoir aucune pièce manquante dans les documents à fournir tels que les fiches de paie et autres relevés de compte. Cela donne non seulement une image sérieuse et n’éveille aucune suspicion de la part de la banque.

 Votre situation personnelle : un élément central pour obtenir un crédit

  •  La stabilité professionnelle reste un indicateur précieux : contrats à durée indéterminée et ancienneté sont les nouveaux sésames de l’accès au crédit.
  •  Il y a également la situation financière de l’emprunteur où la banque tient compte des découverts dans les trois à six mois qui précèdent la demande de crédit afin de vérifier si l’emprunteur a la mesure de rembourser ses crédits.

 Les conditions strictement relatives au crédit

  •  Il y a aussi le montant de l’apport, car les banques se montrent désormais très strictes sur la contribution financière de l’emprunteur et ne s’autorisent pas à financer en totalité le projet. L’emprunteur doit apporter 10 % au moins du montant du crédit. Montrer trop d’ambitions et de prétentions sans contribuer est jugée non pertinent pour les banques.
  •  La règle des « 33 % »: le montant de l’emprunt ne doit pas dépasser le tiers des revenus nets de l’emprunteur même si le taux varie.
  •  Essayer de faire baisser la durée d’emprunt : cela permet de réduire le risque que la banque s’engage à prendre pour le prêt. . Une année ou deux peuvent suffire. Plus la durée est longue, plus la banque veillera à ce que le dossier soit irréprochable et elle se montrera plus exigeante afin d’avoir toute la garantie
  •  Il peut être également évoqué une solution de retraitement des emprunts court avec un regroupement afin de réaliser cette opération pour sécuriser plus le projet financier. Pour cela, une étude globale doit etre organisé par l’investisseur afin de mettre toutes les chances de coté et réussir ce projet. Le rachat de pret peut permettre de bien réussir cette avancée de financement aupres de votre banquier afin d’apporter toutes les garanties de réussite.

 

On vous en dit plus sur la négociation prêt immobilier !

 

1 Comment

  1. Elisa

    Mon mari et moi avons voulu acheter la maison de nos reves l’année derniere . Nous nous sommes adressé à notre banque mais ils nous ont refusé le prêt… surement parceque mon mari était en reconversion à ce moment donné (donc au chômage)

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *