Les différents types de résiliation d’une assurance habitation

Plusieurs motifs peuvent amener à résilier un contrat d’assurance habitation. Du moment que l’engagement a été contracté depuis un an ou plus, vous pouvez le mettre fin à tout moment. Dans le cas contraire, il faut des raisons cohérentes vérifiables. L’annulation du contrat peut être effectuée par les deux parties. On vous parle d’assurance habitation résiliation.

Si votre assureur décide de résilier le contrat.

Il y a des modalités complexe de résiliation de contrat d’assurance habitation

Votre assureur peut prendre la décision de rompre le contrat à l’anniversaire de sa signature. Pour cela, il vous avise deux mois avant l’échéance de votre formule d’assurance. En cas de rupture hors échéances, la société d’assurance doit choisir parmi ces excuses. La première excuse est le non-paiement de la cotisation. Après l’envoi d’une lettre de mise en demeure, votre assureur peut résilier le contrat d’habitation en gardant les cotisations dues si vous ne payez pas votre contribution. Votre assureur peut également mettre fin à votre contrat à la suite d’une faute ou d’une omission dans le contrat dont vous êtes le responsable. Enfin, il peut prendre la décision de renoncer à assurer votre habitation après un sinistre ou en constatant un risque sur votre propriété après une catastrophe naturelle. Cependant, il doit rembourser une partie de votre cotisation dans les trente jours du cataclysme. Si vous souhaitez en savoir plus sur la résiliation du contrat d’assurance habitation, allez sur ce site.

Dans le cas où vous voulez mettre fin à votre mutuelle habitation.

Vous avez le droit de ne plus reconduire votre assurance habitation à la date de son échéance, sans donner aucun motif. Dans le cas contraire, seules quelques raisons sont valables pour pouvoir mettre fin à votre mutuelle habitation. Vous devez mettre fin à votre contrat si vous changez de logement. En cas de vente ou de mise en location de votre bien, l’assurance peut ne pas vous dédommager dans le cas où vous ne vivez pas dans le bâtiment. Vous devez aviser votre assureur bien avant votre départ, car la résiliation prend effet un mois après votre demande. Si votre situation familiale ou professionnelle change, vous pouvez mettre fin à votre assurance habitation. En cas de chômage ou de divorce par exemple, vous ne pourrez plus assurer vos cotisations. Vous avez la possibilité d’annuler votre contrat si votre assurance change leurs tarifs ou leurs conditions. Si votre assureur refuse de rembourser votre prime, vous avez le droit d’arrêter votre collaboration. Il en est de même s’il ne vous avise pas des changements de procédures ou de tarifs par le biais de lettre recommandée. Il existe plusieurs moyens pour résilier un contrat d’habitation. Cliquez ici pour plus d’information.

Découvrez également notre précédent article, « assurance location appartement« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *