La rénovation de votre logement et l’avantage du crédit d’impôt

energie-durable

Vous venez d’acquérir un appartement ou une maison et vous avez entendu parler du crédit d’impôt pour la transition énergétique concernant les travaux de rénovation. En quoi cela consiste-il ?

Le crédit d’impôt développement durable (CIDD) est devenu le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Afin de contrer la crise économique et aider les propriétaires qui peinent à payer leurs chargent et négligent l’entretien de leurs biens faute d’argent, il sera donc possible de bénéficier d’une déduction de 30% du montant des travaux de son impôt sur le revenu. Comment bénéficier d’une aide financière pour la rénovation de sa maison?

Quels sont les équipements donnant droit au crédit d’impôt ?

Jusqu’au 31 décembre 2015, les personnes qui entreprendront des travaux de rénovation dans leur logement principal auront la possibilité de déduire le montant des travaux de rénovation énergétique. Ce crédit d’impôt est valable sur :

  • Les travaux d’isolation des murs, toitures et terrasses, mais aussi des parois vitrées
  • L’installation de chauffages et ECS (réseau d’eau chaude à destination domestique et sanitaire) fonctionnant au bois, énergie solaire ou pompe à chaleur.
  • Il faut que chaque installation utilise une source d’énergie renouvelable, ou soit produit à partir d’énergies renouvelables.

Pour la liste complète voir www.anil.org

 Des performances minimales seront également requises concernant les technologies durables utilisées.

Cette réduction fiscale s’applique pour les dépenses matérielles, mais pas sur la main d’œuvre. Mais c’est à ne pas négliger !

Depuis le 1er Septembre 2014, le crédit d’impôt CITE prend également en compte les bornes de recharge pour vos véhicules électriques, les équipements de protection des cloisons protégeant du rayonnement solaire, et les compteurs individuels d’eau chaude et de chauffage au niveau des copropriétés.

Pourquoi le crédit d’impôt ?

Outre le fait que le crédit d’impôt aidera bon nombre de personnes à rénover leur maison, il a été développé pour soutenir les technologies durables qui émergent de plus en plus. L’objectif étant de favoriser l’économie d’énergie et le développement des énergies renouvelables.  Le CITE se base sur des rénovations conséquentes : le photovoltaïque et les technologies de traitement et récupération des eaux usées ne sont plus éligibles au CITE, contrairement à l’ancien CIDD.

terre

L’article 3 de la loi de finances pour 2015 remplace donc le crédit d’impôt développement durable.

Le taux de TVA est de 5.5% concernant les travaux de rénovation énergétique. Ces rénovations  entraînent une consommation responsable des ménages, et un respect de l’environnement, alors n’attendez plus de passer au vert !

Le terme « crédit d’impôt » implique que le montant alloué sera déduit des impôts à payer. Si la personne ou le ménage effectuant ses rénovations n’est pas imposable, ou si l’impôt est inférieur au montant du crédit, celui-ci sera versé par virement ou par chèque.

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt ?

Locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit peuvent prétendre à cet abattement pour la rénovation de leur logement principal. Le crédit d’impôt n’est pas conditionné par une obligation de ressources minimales, pas de plafond de revenu fiscal. En clair, tout le monde peut y prétendre, quel que soit son revenu.

Comment bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

Il suffit d’une seule rénovation pour que vos travaux soient éligibles au CITE. Il est impératif que les travaux de rénovation portent sur l’amélioration de l’efficacité énergétique du logement principal.  Cet avantage fiscal permettra donc de réduire les dépenses de 30%. Le montant sera plafonné à 8 000  euros. Pour un couple l’abattement permettra un crédit de 16 000 euros, et 400 euros par personne ou enfant à charge, et ce, sur 5 ans.

Il sera nécessaire depuis le 1er Janvier 2015 de faire prendre en charge ses travaux par un professionnel garant de l’environnement (RGE) pour les équipements spécifiques. (Liste des équipements soumis à ces critères de qualification sont disponibles sur le site http://legifrance.gouv.fr/ )

Alors, êtes-vous aussi tentés par la rénovation grâce au CITE ? Que pensez-vous de ces aides fiscales ?

3 Commentaires

  1. Léa-one

    Merci pour ces infos!!! je voudrai acheter une maison dans mon village de famille, et je suis intéressée par la rénovation à moindre coût, ou du moins, une partie;)

    Répondre
  2. Franck

    Votre blog est passionnant! Chacun des articles correspond tout à fait à la thématique, ils sont clairs, précis, on y trouve des conseils, des liens sérieux, sincèrement, c’est du bon travail !

    Répondre
  3. Cedric et Melanie (Auteur de l'article)

    Merci beaucoup pour vos messages! nous avons à coeur de proposer des articles pertinents, en rapport avec l’actus, et surtout des bons plans! merci pour vos encouragements!
    Et pour Léa-One, n’attendez plus pour le crédit d’impôt si vous envisagez d’acquérir un bien immo en France ( c’est une autre des conditions ) Que vous soyez propriétaire locataire ou occupant à titre gratuit de ce logement d’ailleurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *