Dégâts des eaux : Tout pour bien déclarer

Avec près d’un million de cas chaque année en France, les dégâts des eaux sont les plus fréquents dans les ménages. C’est bien pour cette raison qu’il est devenu obligatoire de souscrire à une assurance prenant en charge le recouvrement de ce genre de sinistre. Aujourd’hui, je vous propose donc de parler un peu de ce soucis, comment faire une déclaration dégât des eaux et bénéficier d’une indemnité ou des travaux de réparation ?

Constater les dégâts des eaux

               Si le sinistre se passe chez vous, la première chose que vous devez faire c’est un constat dégât des eaux. C’est un bilan qui rassemble tous les éléments descriptifs du sinistre en question, comportant ainsi le lieu, les circonstances, mais aussi les causes des sinistres, les auteurs s’il y en a, mais aussi les coordonnées des personnes concernées ainsi que de leur assurance.

               Ce constat doit aussi être rempli même s’il n’y a pas de tiers, présumé auteur des dégâts. Avant son envoi, ce constat doit ainsi être signé et dument rempli avec l’auteur du sinistre, vous-même s’il n’y a pas d’auteur et d’envoyer en lettre recommandée à votre assurance dans les 5 jours qui suivent les dégâts.

Ne rien toucher pour l’expertise

               Généralement, quand le montant des dégâts constatés est assez important, la compagnie d’assurance mandate un expert qui va s’occuper lui aussi de faire un constat et étudier les causes du sinistre. Je vous conseille de faire le bilan de vos pertes avant son arrivée.

               Si jamais il tente de minimiser certaines choses, vous devez être prêt à riposter et à mettre à l’appui des factures et garanties pour justifier de l’existence du bien détruit par les dégâts des eaux. C’est pour cette raison que l’on vous recommande de ne pas trop toucher à la scène de crime si je peux le dire comme ça avant le passage d’un expert de votre compagnie d’assurance.

               À noter qu’un expert ne passe généralement que quand les dégâts sont estimés à plus de 1600 euros. Après le constat de l’expert, la compagnie d’assurance peut ensuite proposer une indemnité que vous êtes libre d’accepter ou de refuser.

Pensez à la garantie décennale maison !

1 Comment

  1. Yannick56

    je voudrais vous prévenir sur un truc, vérifiez bien votre contrat d’assurance, car il peut arriver que votre assureur passe sur certains points et ne prennent en charge que certains sinistres causés par les eaux et pas toutes.

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *