Comment bien réussir sa colocation ?

immobilier-colocation

De nos jours, de nombreuses personnes recherchent un logement en colocation. La coloc permet à ses occupants d’avoir un appartement plus ou moins spacieux avec un loyer abordable. De plus, envisagée comme un espace de partage, elle favorise la création du lien social entre plusieurs individus. Étudiant, jeune actif ou salarié, vous avez envie de tester la colocation ? Pour réussir sa colocation, voici quelques conseils qui vous seront très utiles !

1.     Choisir un appartement avec une chambre à soi

Quand on décide de vivre en colocation, il est essentiel que chaque membre de la coloc possède sa propre chambre afin de conserver une certaine intimité. Lors des visites d’appartements, il est donc important de vérifier le nombre de chambres disponibles ainsi que le nombre de colocataires suggéré par l’annonce immobilière, pour être certain que chacun aura son propre espace privé. En effet, vous n’aurez peut-être pas envie de rester dans les pièces communes, que sont la cuisine ou le salon, avec vos colocs 24h/24… Alors, pensez à votre espace perso avant de louer un studio si vous ne voulez pas dormir sur le canapé de la salle de séjour tous les soirs !

2.     Rencontrer ses futurs colocataires avant de s’installer

Avant d’emménager dans votre appartement coup de cœur, essayez de rencontrer ou de contacter vos colocataires pour faire un peu plus ample connaissance avec eux. Et oui, n’oubliez pas que vous allez vivre avec de parfaits inconnus pendant plusieurs mois… Il est donc primordial de savoir si le courant passera un minimum entre vous. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de regretter votre choix une fois les clés de l’appartement en poche. Autre petit conseil : évitez à tout prix de vous installer en colocation avec vos amis car cela pourrait ruiner votre relation. Notez-le bien : colocation doit rimer avec bonne entente !

3.     Fixer des règles au sein de la colocation

immobilier-colocation

Imposez vous des règles avant de vivre en colocation

Vivre à plusieurs dans un logement a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Chaque colocataire dispose d’un mode de vie particulier que chacun doit respecter. C’est pourquoi, il faut déterminer des règles de vivre-ensemble avec vos colocs, pour éviter d’entrer dans une situation conflictuelle. Par exemple, si votre colocataire doit réviser pour un examen, évitez de faire du bruit, car cela pourrait le déranger et le perturber dans ses révisions. Aussi, si vous décidez d’inviter une amie à l’improviste chez vous, il vaut mieux demander la permission à vos colocs avant, par respect.

4.     Définir un planning des tâches ménagères

En colocation, il est indispensable de se répartir de façon équitable les tâches ménagères, afin que tout le monde mette la main à la pâte. Pour cela, il peut être utile de réaliser un planning sur lequel les missions de chaque personne sont attribuées, de façon hebdomadaire. Quand on s’installe avec ses colocs, il faut voir si chacun est bien sur la même longueur d’onde, par rapport aux questions d’hygiène et de propreté, car si ce n’est pas le cas, on risque d’avoir des surprises déplaisantes.

5.     Rester agréable avec ses colocs en toutes circonstances

Une bonne ambiance au cœur de la coloc : c’est le petit plus qui fait toute la différence ! Vivre avec des gens que l’on apprécie et avec lesquels on s’entend bien, c’est fantastique. Toutefois, quand l’un des colocataires est de mauvaise humeur pour une raison ou une autre, cela peut facilement affecter la relation du groupe. C’est pour cette raison que faire abstraction de ses émotions négatives, tels que la colère et le dégoût, peut être une solution pour conserver de bons rapports entre colocataires. Si vous êtes d’une humeur massacrante ou que vous avez envie de bouder, dans ce cas, restez dans votre chambre !

Alors convaincu par la coloc ou pas ? Si vous êtes étudiant et que vous préférez vivre seul dans un appartement, voici 3 astuces pour trouver un logement étudiant qui répondront à vos interrogations. N’hésitez surtout pas à partager votre expérience de la coloc, que celle-ci soit bonne ou mauvaise, en postant un commentaire !

Que pensez vous du syndicat copropriété ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *