Ce qu’il faut savoir sur l’offre d’achat

Vous avez eu le coup de cœur pour une maison et vous projetez déjà en train d’y emménager ? Si tel est le cas, sachez que vous devez encore passer par quelques étapes avant de pouvoir baigner vos petons dans ce nouveau logement.

En matière d’immobilier, j’ai appris que l’affaire n’était jamais vraiment simple. En effet, les concurrents à l’achat ne sont jamais loin ! Lorsque le cas se présente, il devient essentiel de déposer rapidement une offre d’achat maison.

Mais de qui s’agit-il exactement ? J’ai écrit cet article pour que vous puissiez en savoir plus sur le sujet.

Comment définir l’offre d’achat ?

Pour aller au plus simple, une offre d’achat est un document qui fera savoir au propriétaire que vous voulez acheter le bien qu’il propose à la vente. Cette offre est considérée comme un acte juridique grâce auquel vous réservez le bien, tout en en déterminant le prix que vous estimez convenable.

Je confirme ce que vous pouvez déjà entrevoir : le papier implique des engagements de votre part. Autant dire qu’en théorie, il ne vaut mieux pas la rédiger si vous n’êtes pas tout à fait certain de votre choix.

Si le propriétaire actuel accepte l’offre, vous êtes donc considéré comme engagé à l’achat. Selon la loi, vous n’avez pas la possibilité de retirer une offre d’achat si votre interlocuteur n’a pas fait opposition ou s’il n’a pas émis une contre-proposition.

Dans la pratique, les choses sont un peu plus compliquées, car les acquéreurs peuvent se désister, tandis que les propriétaires sont peu nombreux à leur rappeler leur engagement. Parce que cela coûte un bras et une jambe, et parce que les procédures peuvent durer longtemps.

L’offre d’achat pour une maison, une sorte de promesse de vente du bien

Le vendeur est-il engagé par l’offre d’achat ?

L’engagement du vendeur se reflète si un acheteur émet une offre au prix, c’est-à-dire si l’offre d’achat propose un prix correspondant à celle que le vendeur souhaite obtenir. Dans ce cas précis, le vendeur est dans l’obligation d’accepter la demande de l’acheteur.

Si l’offre d’achat un prix inférieur au prix de vente, le propriétaire du bien immobilier a la possibilité de la refuse. Je vous conseille tout de même d’entamer un dialogue pour trouver un compromis qui puisse servir les intérêts de chacun.

Obligations de l’acheteur, parlons maintenant de l’obligation du locataire !

1 Commentaire

  1. CorinneL09

    Propriétaire d’un bien immobilier mis en vente depuis presque 6 mois, et depuis j’ai eu plusieurs offres d’achat. Malheureusement, ces potentiels acheteurs n’ont pas fait suite, et mon agent immobilier me conseille de ne pas retenir leur engagement. J’envisage cependant de le faire malgré tout, mais je ne sais pas combien les procédures vont me coûter au final.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *