Aménagement des combles : le dossier

Vous avez la chance d’avoir une grande surface sur votre toiture, mais vous n’avez aucune idée de la manière dont vous pouvez l’aménager. Vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Alors qu’avec quelques travaux, vous pouvez très bien profiter des avantages d’une pièce de vie en plus. Un point de bonus que vous ne devez pas aussi négliger si vous prévoyez de vendre.

Pour vous aider, nous vous proposons donc de réaliser un projet assez commun, mais inaccessible pour certains : l’aménagement des combles. Nous vous proposons dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur les combles avant de vous lancer ou avant de faire appel à un professionnel.

Permis de construire ou déclaration de travaux pour les combles?

L’aménagement de vos combles est bien évidemment régi par quelques réglementations. L’article 675 du Code civil vous empêche d’avoir des vues droites sur les biens (clos ou non) de vos voisins. Pendant la construction, veillez donc à garder la distance obligatoire, qui est de 1, 90 m en vue de face et 60 cm en vue décalée. Pour faire les choses dans les normes, il sera nécessaire de consulter un plan d’occupations de sols, car vous les savez les règles varient d’une commune à l’autre.

Un autre point à prendre en compte également : la surface habitable. Celle-ci doit en effet se définir en fonction de la hauteur du sous-plafond. Si elle ne fait pas plus de 1, 80 m, vous n’êtes pas obligé de la prendre en compte dans le calcul de la surface habitable totale. Mais vous devez tout de même déclarer vos travaux à la mairie. C’est aussi grâce à ce calcul que vous pouvez connaitre votre future imposition.

floor-plan-1474454_1280

Veillez à trouver des plans pour l’aménagement de vos combles

La déclaration de travaux sera donc de mise pour les travaux à moindre importance. C’est-à-dire les créations sur une surface habitable ayant moins de 40 m² de superficie. L’article R.421-7 du code de l’urbanisme stipule que le dépôt de cette déclaration est de mise pour les travaux d’aménagement qui ne modifient pas l’aspect extérieur de votre bien immobilier.

Et si la mairie ne vous donne pas toujours une réponse, un mois après le dépôt de votre déclaration, la demande est considérée comme positive. C’est pour cela que nous vous conseillons de ne pas oublier la décharge lorsque vous déposerez vos dossiers.

D’un autre côté, nous avons les travaux qui nécessitent le permis de construire : les créations ²de surface de plus de 40 m². Vous l’aurez compris, lorsque votre surface est grande, la déclaration de travaux ne suffit plus. Mais faites bien attention, car il y a d’autres conditions obligatoires en plus : votre terrain doit se situer dans une zone urbaine et la surface totale ne doit pas s’agrandir de plus de 170 m².

La demande d’un permis de construire se fera directement auprès de la mairie. Une fois que vous y serez, demander à remplir un formulaire national. Déposez-y ensuite quatre exemplaires. En échange, vous aurez la décharge. Normalement, il faudra attendre 2 mois pour recevoir le permis.

Mes combles sont-ils habitables ?

Certains combles sont immédiatement habitables et peuvent être aménagés tout de suite. Tandis que d’autres non. Si pas habitables, les combles seront donc considérés comme étant des combles perdus. Mais ne vous pas fier aux a priori, les combles perdus ne le sont pas pour toujours. Vous avez la possibilité de les transformer en combles habitables.

Des combles sont considérés comme habitables et confortables, quand ils sont une bonne hauteur de sous plafond c’est-à-dire 1, 80 m sous la charpente, une pente de toiture de plus de 30 % et une charpente qui ne sera pas encombrante. Si vos combles ne répondent pas à ces trois caractéristiques, ils ne sont pas habitables.

Ces combles perdus sont la plupart du temps conçus sur une charpente à fermette, ou charpente en W dans le jargon du métier. Mais ne vous abattez pas si c’est votre cas, car il est tout à fait possible de rendre les combles perdus, habitables avec l’aide d’un professionnel.

Aménagement des combles : avantages et inconvénients

Vous avez décidé d’aménager vos combles ? C’est très bien. Mais avant de vraiment vous lancer, nous souhaitons mettre en avant les avantages ainsi que les inconvénients liés à cette transformation des combles en combles aménagés.

Les principaux avantages de cet aménagement des combles sont nombreux. D’abord, cela permettra de jouir d’un gain de place considérable en intérieur. Ensuite, c’est aussi un moyen qui vous permettra d’améliore votre confort.

Ainsi, l’espace de vie que vous aurez obtenu peut très bien être transformé en chambres supplémentaires pour les invités, ou une suite pour les parents, un bureau, une aire de jeux pour les enfants, etc.

Sur le niveau du confort, on pourra tirer avantage sur une amélioration de la luminosité ou encore de la ventilation rendue possible par l’installation d’une ou plusieurs fenêtres de toit ou lucarnes.

On peut également mettre en avant l’isolation des combles qui peut permettre de réduire de 30 % les risques de fuites thermiques, ou encore les empreintes écologiques que cette opération permet de recevoir. Quoi qu’il en soit, la création de combles peut aussi augmenter la valeur de votre bien immobilier.

Comme toute chose, l’aménagement des combles présente également des inconvénients. Le principal inconvénient est le coût d’aménagement. En effet, les travaux que vous devez faire ne sont pas petits et il faut être prêt à débourser un budget conséquent. Aussi, les travaux entraineront des bruits. Et les occupants de la maison ou encore les voisins seront obligés de supporter ces bruits. Et ce n’est pas vraiment une chose aisée.

Les frais d’aménagement

Difficile de chiffrer dans la totalité le prix de l’aménagement des combles si l’on ne connait pas exactement la nature des travaux à faire, leur importance ou encore l’agencement de votre espace.

money-494163_1280

Réduisez les coûts de l’aménagement de votre sous sols ou de vos combles

Quoi qu’il en soit, le type de charpente aura une très grande incidence sur votre facture finale. Une structure traditionnelle ayant un plancher porteur en bon état n’entraînera pas de surcoûts. Pour cela, vous pouvez compter entre 500 et 700 euros par m².

Bien sûr, votre couverture doit aussi être en bon état. Si elle l’est, la rénovation est une bonne occasion pour pouvoir isoler facilement le toit par l’extérieur, ainsi vous pouvez jouir d’un bon espace habitable.

Si vous avez des fermettes industrialisées, en bois ou en métal, pensez qu’il sera aussi nécessaire de les modifier. Si vous modifiez la pente de votre toiture, il vous faudra aussi déposer une couverture. Mais la réutilisation des tuiles réduira votre addition.

Et si vous avez prévu de rehausser, vous devez être prêt à ajouter à la facture des travaux de maçonnerie ou encore la création d’une ossature bois, qui est plus légère. Préparez donc 50 à 70 % de plus que les coûts de travaux d’aménagement basiques.

Que pensez vous de l’aménagement cave ?

1 Commentaire

  1. Jérémie F.

    L’une des étapes les plus importantes en terme de travaux sur l’habitat c’est bien l’aménagement des combles. Il entraine plusieurs travaux à réaliser, comme l’installation de chauffage par exemple. Quoi qu’il en soit, merci pour cet article qui nous fait comprendre les bases.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *