3 astuces pour fixer le prix de vente de son bien immobilier

Vendre une maison dans laquelle on a vécu et laissé une montagne de souvenirs n’est jamais facile. Et pourtant, il faut bien se faire une raison. Dans mon entourage, j’ai des amis qui ont décidé de vendre leur maison pour se rapprocher de leurs enfants ou tout simplement pour prendre un nouveau départ.

Dans presque tous les cas, j’ai retenu qu’il est difficile pour les particuliers d’avoir une bonne estimation prix maison. Pourtant, le vendeur doit garder le sens des réalités pour pouvoir passer à autre chose.

Aujourd’hui, je vous dévoile 3 astuces pour fixer le prix de ventre d’un bien immobilier. Vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour prendre les bonnes décisions.

Par où commencer ?

Je tiens tout de suite à signaler qu’il n’est pas possible de déterminer un prix fixe sur un bien immobilier. En effet, de nombreux éléments relatifs à l’offre et à la demande sont à considérer. De ce fait, le prix réel d’un bien ne pourra être connu que lors de la signature du compromis de vente.

Pour cette raison, le vendeur doit établir le premier prix de vente qui sera signalé dans l’annonce de vente. Ce prix doit être attractif pour que la vente puisse se faire au plus tôt. Une erreur qui est souvent commise est pourtant de brader la maison pour qu’elle parte vite.

J’espère qu’après avoir lu cet article, vous comprendrez que mettre un prix trop bas revient à dire que la maison comporte des défauts et que vous voulez la refiler au premier acheteur peu méticuleux qui acceptera de payer.

Estimer le prix de votre maison est à faire avec sérieux

Comment fixer le prix de vente d’un bien immobilier ?

Commencez votre évaluation en déterminant le prix de revient du bien en question. Ajoutez ensuite les valeurs correspond à l’environnement, l’emplacement, les caractéristiques et des éléments qui ne quitteront pas la maison. N’oubliez pas de tenir compte inconvénients des pollutions !

Une fois ce prix approximatif établi, il vous restera à effectuer des comparaisons avec des biens équivalents, situés dans le même secteur, et qui sont également mis en vente.

Enfin, je vous prie de vous souvenir que les acheteurs ont aujourd’hui connaissances des prix du marché, et n’hésiteront pas à zapper votre maison s’ils estiment que vous essayez de leur soutirer des sous en trop.

Connaissez vous le délai vente immobilière !

1 Commentaire

  1. RodrigueJ

    Je suis venue pour voir s’il était possible que les acheteurs potentiels soient rebutés par un prix légèrement au-dessus du marché. Je devrais peut-être revoir mon prix à la baisse, car ça fait tout de même plus d’un an que j’essaie de vendre et toujours rien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *